Tout sur la Bruyère

Tout sur le Pieris

Tout sur l'Hortensia

La Pépinière

Tout sur l'Azalée et le Rhododendron

Offrir

Guide du camélia

Nos conseils et guides

Thème de Noël

Comment bien choisir son Azalée ou son Rhododendron

L’Azalée et ses différentes formes, couleurs…

On distingue 2 types d’Azalées : Les Azalées japonaises et les Azalées mollis.

Les Azalées japonaises

Azalée Blaauw's Pink

Si l’on s’intéresse aux Azalées japonaises (Azalea japonica ou Rhododendron obtusum) qui perdent peu ou pas leurs feuilles en hiver, on s’aperçoit que les différents croisements d’espèces sont à l’origine de beaucoup de diversité tant au niveau des couleurs de fleur, que des couleurs de feuillage !!

En effet, les Azalées japonaises peuvent se comporter différemment d’une variété à l’autre. Elles perdent peu ou moins leurs feuilles, portent des petites ou grandes feuilles, ont un feuillage vert, pourpre, luisant…, sont compactes ou élancées, ont des petites ou grandes fleurs, sont plus ou moins rustiques… C’est pour cela que nous sommes à même de vous proposer une vingtaine de variétés chaque année !!

Une chose est sûre, elles explosent en fleur en avril/mai et proposent des couleurs très lumineuses dans des palettes de rouge, rose en passant par du violet et du blanc. A l’automne, de nombreuses variétés se parent de couleurs automnales alors que d’autres au feuillage pourpre toute l’année deviennent encore plus lumineuses.

Dans les Azalées persistantes, on distingue une espèce particulière : L’Azalée nakaharae. C’est une azalée originaire de Corée, cette espèce a donné plusieurs variétés dont la particularité est d’être couvre sol.

Depuis de nombreuses années, les Pépinières Roué ont eu un ‘Coup de cœur’ pour la variété ‘Pink Cascade’ (ci-dessous) et sa fleur qui tire vers l’orangé.

> Je découvre les azalées japonaises

Azalée nakaharae Pink Cascade

Les Azalées mollis

Ces Azalée caduques, qui perdent leurs feuilles en hiver, ont la particularité de fleurir, bien souvent, avant l’apparition de leur feuillage !!

C’est ainsi que d’avril à début juin, les Azalées mollis proposent une large gamme de couleurs plutôt pastelles qui tirent majoritairement vers le jaune et l’orangé ainsi que quelques rouges « sang ».

Azalée mollis orange

Mais le spectacle n’est pas fini !! Il recommence à l’automne lorsque leur feuillage enfile sont habit d’automne !!

Les Azalées mollis sont des plantes très gracieuses qui s’érigent entre 1,20m et 1,50m pour servir bien souvent de point de mire dans un massif plutôt légèrement ombragé.

> Je découvre les Azalées mollis

Le Rhododendron et ses différentes formes, couleurs…

On distingue 3 types de Rhododendrons, cette classification est liées à leur développement puisqu’on trouve des Rhododendrons à grand développement, des Rhododendrons à développement moyen et des Rhododendrons à petit développement.

Les Rhododendrons à grand développement

Les Rhododendrons à grand développement sont souvent appelés Rhododendrons hybrides et sont issus de différentes espèces telles que, caucasium, catabiense, griersianum… Beaucoup de Rhododendrons hybrides cultivés sont aussi des croisements entre deux variétés.

Nous cultivons en France, des Rhododendrons à grand développement issus d’hybridations faites en Angleterre et au Nord de l’Europe pour l'essentiel. Les hybrides anglais sont issus de plusieurs espèces, c’est pour cette raison que l’on trouve des feuillages et des couleurs de fleurs très différentes. Ils s’adaptent à la plupart des régions de France. Les hybrides du Nord de l’Europe, eux, sont plus résistants au froid mais leurs couleurs de fleurs sont moins variées et certains de ces hybrides préfèrent les climats secs en hiver.

Dans leur façon de se développer, certaines variétés ont une forme érigée, ils auront tendance à être moins garnis à la base, ceci est simplement génétique, d’autres variétés par contre sont plus trapues, plus larges ou poussent plus lentement.

> Je découvre les Rhododendrons à grand développement

Petit zoom sur le Rhododendron pontique de nos forêts bretonnes…

Rhododendron pontique

Le Rhododendron pontique est une espèce qui tolère très bien l’ombre et donc les situations en sous-bois qui ont en plus l’avantage d’avoir des sols très humifères. Lorsque vous vous promenez dans les campagnes bretonnes en avril/mai, il n’est pas rare de trouver des talus couverts des ses fleurs mauves, notamment sur les bords de routes peu exposés au soleil. Ils sont alors majestueux !!

Les Rhododendrons à développement moyen

On les appelle les Rhododendrons yakushimanum, qui poussent naturellement au Japon. Issus de différents croisements, les sont des arbustes persistants (qui gardent leurs feuilles en hiver) à végétation moyenne et à forme arrondie, compacte. Ils se prêtent d’ailleurs très bien aux petits espaces ou en pot.

Les variétés issues d’Angleterre sont de forme et de feuillage assez différent, les couleurs de fleurs sont plus variées. Celles qui nous viennent d’Allemagne sont en général plus compactes, et déclinent dans différents tons de rose.

La particularité de la floraison des Rhododendrons yakushimanum est la suivante, rose soutenu en bouton, la fleur s’épanouit du rouge clair, ou rose ou encore jaune paille pour évoluer ensuite en fin de floraison vers le rose pâle ou le blanc… (Ci-dessous, le Rhododendron yakushimanum 'Kalinka' et sa fleur rose fuchsia en bouton qui vire au rose pâle à maturité)

Rhododendron Kalinka

Beaucoup de variétés peuvent pousser en plein soleil à la simple condition que le sol dans lequel ils sont plantés soit frais et humide. Cette condition est évidemment en contradiction, donc pour éviter des ennuis, nous conseillons une situation fraîche et à l’ombre du soleil brûlant.

> Je découvre les Rhododendrons à développement moyen

Les Rhododendrons à petit développement

On les appelle souvent Rhododendron "nain" et dans cette appellation, on distingue 2 types de croissance : Rhododendron nain à petite végétation et Rhododendron nain à moyenne végétation.

Qu’est qui les différencie réellement, la taille de leurs feuilles et surtout leur taille adulte !! En effet, un Rhododendron nain à moyenne végétation est un arbuste persistant, qui à l’âge adulte, sera un buisson de 60 à 80 cm alors qu’un Rhododendron nain à petite végétation, n’ira guère au-delà de 40cm.

Rhododendron Wee Bee

> Je découvre les Rhododendrons à petit développement