Tout sur la Bruyère

Tout sur le Pieris

Tout sur l'Hortensia

La Pépinière

Tout sur l'Azalée et le Rhododendron

Nos conseils et guides

Offrir

Guide du camélia

Thème de Noël

Un peu d’histoire sur les Azalées et les Rhododendrons

Commençons par les Azalées…

Originaires du Japon et de Corée, elles appartiennent aujourd’hui au genre Rhododendrons mais nous continuons à les appeler Azalées ou Azalea en latin. Au Japon, les Azalées se retrouvent partout, dans les parcs et jardins, au bord des routes et trottoirs, et toujours taillées en rond comme les buis ou formées en haies. C’est de toute beauté !

Elles se découvrent aussi beaucoup dans les jardins zen, auxquels elles donnent très vite un aspect sculptural d’une grande pureté et d’une grande élégance.

Azalées taillées en boule

Les Azalées forment un grand groupe que l’on peut diviser en 2 catégories : les Azalées à feuilles caduques (qui perdent leur feuilles l’hiver) et les Azalées à feuilles persistantes (qui gardent ou perdent très peu leurs feuilles l’hiver).

Les Azalées à feuillage caduque sont couramment appelées Azalées mollis ou Azalées de Chine. Elles ont été introduites d’abord en Belgique, vers 1820, et ont donné naissance à de nombreux hybrides aux fleurs toutes aussi spectaculaires les unes que les autres. Il existe même certaines fleurs parfumées comme ci-dessous lAzalée mollis ‘Daviesii’ !!

Azalées mollis Daviesii

Les Azalées à feuilles persistantes sont appelées Azalées japonaises, nom donné en raison de leur origine, le Japon et la Corée. Les 1ères Azalées japonaises ont été introduites au 18ème et 19ème siècle, par des botanistes anglais qui les ont ramenées de Chine et d’Indonésie.

Quelques mots sur les Rhododendrons…

Ce sont des plantes originaires des montagnes himalayennes que les grecs nommaient « l’arbre rose », « Rhodo » pour rose et « dendron » pour arbre. Très répandus en Chine et au Japon, c’est par l’Angleterre que les premiers Rhododendrons sont arrivés en Europe au milieu du 17ème siècle, grâce à John Tradescant. Les anglais les installent rapidement dans plusieurs parcs et jardins.

Au 18ème et 19ème siècle, les Rhododendrons vont progressivement apparaitre dans de nombreux jardins anglais mais ils vont aussi traverser la manche jusqu’en Belgique puis en France avec le professeur Paul Farge.

Au 20ème siècle, plusieurs familles de pépiniéristes passionnés, développent des hybridations dont celle des Rhododendrons yakushimanum qui sont des Rhododendrons à moyen développement proposant des couleurs étonnantes. C’est d’ailleurs ces hybridations, naturelles ou humaines, qui ont permis d’obtenir une large palette de couleurs !!

C’est ainsi que vous pouvez trouver dans le genre Rhododendron, des fleurs allant du blanc immaculé au pourpre foncé, presque noir, en passant par le jaune, le bleu, le rouge, l’orangé et même des teintes tirant vers le vert clair !!

Rhododendron Lem Monarch

Les allemands, hollandais et belges ont également beaucoup développés ce genre. Certaines variétés nous viennent aussi des Etats-Unis. La France commence à s’y intéresser au début du 20ème siècle, et la production se met surtout en place à partir du développement de la culture en conteneurs dans les années 1970. Créée en 1973, Roué Pépinières s'est de suite intéressée au genre Rhododendron et propose chaque années une trentaine de variétés.