Tout sur la Bruyère

Tout sur le Pieris

Tout sur l'Hortensia

La Pépinière

Tout sur l'Azalée et le Rhododendron

Nos conseils et guides

Offrir

Guide du camélia

Thème de Noël

Entretenir les Hortensias

Quand et comment tailler mon Hortensia ?

La taille des Hortensias est très délicate, il faut surtout vérifier si l'on ne supprime pas les boutons floraux qui se forment en fin de floraison, une taille sévère fait perdre une année de floraison pour les Hortensia macrophylla. Les Hortensia arborescens au contraire peuvent se tailler sans inconvénient parce qu'ils fleurissent sur le bois de l'année.

Quand ?

Couper les fleurs fanées à la fin de l’hiver, ne pas oublier que l’hortensia forme ses boutons à l’automne et ce presque au bout des tiges, donc ne pas tailler court.

Comment ?

Couper les fleurs fanées juste au-dessus d'une paire de feuille, pour une belle floraison l'année prochaine.

Toutefois si votre hortensia perd de sa vigueur et que vous voulez quand même qu’il fleurisse vous taillerez à la base une branche sur deux. Cette taille courte redonnera de la vigueur aux repousses.

Protéger et nourrir un Hortensia

Pour bien vivre, les Hortensias ont besoin en sortie de l'hiver d'un apport d'engrais qui permet d'enrichir le sol en azote, phosphore et potasse. Vous trouverez en jardinerie des engrais issus de matières organiques.

Quelle maladie a mon Hortensia ?

Commençons par les ravageurs…

Les ravageurs les plus connus chez l’hortensia sont les limaces et les escargots. Il est vrai que l’hortensia se plait à la mi-ombre et dans des zones du jardin plutôt humide. Ces 2 vecteurs que sont l’ombre et l’humidité, lorsqu’ils sont en excès, attirent les limaces et les escargots. Pour lutter contre ces deux ravageurs, il n’existe qu’une seule solution « écologique », aérez la plante !!!

Autres ravageurs néfastes à l’hortensia, les pucerons !!

Pour ce qui est des maladies, quelques cas rares d’oïdium ou de chlorose peuvent être observés. L’oïdium est un champignon qui se caractérise par un feutrage blanchâtre sur les feuilles et la chlorose est un jaunissement des feuilles.

Dans les deux cas, il s’agit d’un problème de situation ou de sol. L’oïdium s’observe en situation humide ou sur une plante trop dense. Il faut alors aérer la plante en taillant quelques branches de manière à ce que l’air circule. La chlorose, elle, est plus liée à un problème de sol inadapté, trop compact, pas assez acide. La solution pour lutter contre la chlorose, c’est d’apporter régulière de la terre de bruyère, de la matière organique et une fertilisation adaptée.

Si vous avez des doutes sur la maladie de votre hortensia, n’hésitez pas en nous envoyer des photos sur contact@rouepepinieres.com en indiquant votre région, votre type de terre et son orientation (soleil du matin, du soir, de l’après-midi…).

Toutes ces informations peuvent nous aider à diagnostiquer la maladie ou la carence qui affecte votre plante. Vous pouvez aussi nous appeler au 02.98.79.11.89.

 

Bibliographie :

"Hortensias et autres Hydrangea" de Corinne Mallet  aux éditions Robert Mallet

"La fabuleuse odyssée des plantes" de Lucille Allorge avec Olivier Ikor aux éditions JC Lattès.

"Hortensias et Hydrangeas" de Patrick De Sèze aux éditions Larousse.

"Hommes et plantes" revue du CCVS  N° 39