Tout sur la Bruyère

Tout sur le Pieris

Tout sur l'Hortensia

La Pépinière

Tout sur l'Azalée et le Rhododendron

Nos conseils et guides

Offrir

Guide du camélia

Thème de Noël

Où, quand et comment planter un Pieris ?

Où planter son Pieris ?

Les variétés à grande végétation telles que le Pieris ‘Forest Flame’, le Pieris ‘Flaming Silver’ et le Pieris ‘Passion’ s'utilisent en isolé, en groupe, en fond de massif, à l'ombre légère de feuillus. Mais, ils peuvent ainsi grandir, se déployer à leur aise et offrir le meilleur de leur charme à la fin de l'hiver.  

Les variétés à petite végétation telles que le Pieris ‘Little Heath Variegata’, le Pieris ‘Prelude’, le Pieris ‘Ralto’ et le Pieris ‘Bonfire’ sont idéales pour les petits jardins. Leurs formes arrondies structurent joliment l'espace. 

Ils se plaisent également sur les balcons et terrasses en prenant soin de toujours les placer à mi-ombre, les Pieris n'aiment pas le plein soleil.

Avec quels autres arbustes ?

Dans le jardin, vous faites les mêmes associations, Camélias et Pieris font merveille ensemble, à leurs pieds des jonquilles et des primevères leur apportent une tonalité de jaune qui les réveillent.

Les Pieris s'harmonisent en particulier avec toutes les plantes dites de terre de bruyère, de plus ils aiment les mêmes sols acides. Par exemple, les Rhododendrons à grande végétation leur font un bel écran avec le vert sombre de leur feuillage qui contribue encore plus à les mettre au devant de la scène.

Les feuillus, tels les bouleaux, érables, noisetiers, peuvent les protéger du soleil grâce à leur ombre légère. Les érables nains leur donnent un éclat de plus par le vert tendre des jeunes pousses.

Les couleurs feu des Azalées mollis (Azalée caduque) associées à un massif de Pieris créent une véritable émotion. Aux pieds, vous plantez des euphorbes, des fougères, des hellébores, des bruyères à floraison d'été ou d'hiver, des primevères, des narcisses… L'harmonie touche à la perfection.   

Faites entrer le jardin dans la maison

Cueillez des Pieris en jeunes pousses, des Pieris en fleurs, des Camélias en fleurs ou en boutons, associez les avec des primevères en pots, des bouquets de jonquilles et le soleil, la fraîcheur et le printemps entrent  dans votre maison.

Quand et comment planter son Pieris ?

La période de plantation commence dès le début de l'automne, et se poursuit jusqu'au printemps. Evitez tout de même de les installer lors des grands froids.

Les Pieris ont besoin du soleil mais adorent l'ombre légère aux heures chaudes de la journée. Ils aiment les situations abritées du vent et en bord de mer ils ont besoin d'une protection contre les embruns.

Ils poussent naturellement dans un terrain acide mais lors de la plantation, prévoir quand même un trou égal à deux fois le volume de la motte.

Dans un terrain non acide, les dimensions du trou seront au moins quatre fois plus importantes que la motte de la plante.

Et, dans ce cas, remplissez le trou de plantation par un mélange de terre de bruyère, de tourbe et de terreau de feuilles très bien décomposé, dans les proportions de 3/4 du mélange et 1/4 de votre terre. N'oubliez surtout pas de tremper votre plante avant de la déposer dans le trou et assurez-vous que le haut de la motte affleure le niveau du sol.

Les plantes de terre de bruyère n'aiment pas être enterrées trop profondément. Tassez, arrosez copieusement et avec le surplus de terre, aménagez une cuvette pour faciliter l'arrosage.

Les Pieris ont des besoins en eau assez importants, notamment la première année de plantation. Surveillez régulièrement l'humidité de la terre et notamment en été, ils ne doivent surtout pas manquer d'eau.

Pour bien vivre, les Pieris ont besoin en sortie de l'hiver d'un apport d'engrais. Vous trouverez en jardinerie des engrais issus de matières organiques tout à fait adaptés.