Tout sur la Bruyère

Tout sur le Pieris

Tout sur l'Hortensia

La Pépinière

Tout sur l'Azalée et le Rhododendron

Offrir

Guide du camélia

Nos conseils et guides

Thème de Noël

La Bruyère : Son histoire et ses vertus

Information importante à savoir, le terme Bruyère’ regroupe plusieurs genres botaniques, les plus connus et les mieux adaptés à nos climats et à nos jardins sont les Ericas qui selon les espèces fleurissent à différentes saisons et, les Callunas et les Daboecias qui ont une floraison estivale.

Son histoire, ses origines

Les philosophes grecs citaient déjà la Bruyère dans leurs livres consacrés aux plantes. Pline l'ancien, grand écrivain et naturaliste romain, nous parle des vertus de l'éricé et décrit cet arbrisseau comme parent de la Bruyère dans son "Histoire naturelle" qui constitue une extraordinaire encyclopédie des connaissances de l'époque (premier siècle après J-C.).

Depuis des temps lointains, la Bruyère fait parler d'elle, c'est une plante commune en France et en Europe. Au début du XVIIIème siècle, environ 400 variétés sont cultivées. En 1753, Carl Von Linné décrit 23 espèces d'Ericas à travers le monde.  

Aujourd'hui plus de 1000 variétés sont décrites dans "Heaths & Heathers" de Terry Underhill, c'est le livre de référence pour les espèces et les variétés de Bruyères.

De nouveaux cultivars apparaissent sans cesse grâce au travail des hybrideurs à travers le monde.

Ces dernières années, Kurt Kramer en Allemagne a fait d'importants travaux de recherche autour des Ericas, nous lui devons entre autres l'Erica darleyensis ‘Kramer’s Rote’ (photo 2) qui, aujourd'hui est devenue une incontournable dans les Erica x darleyensis, elle est belle, rustique et très florifère. L'Erica darleyensis ‘Spring Surprise’ (photo 3) est aussi une découverte de Kurt Kramer, elle est très intéressante pour sa floraison rose foncé de mars à mai.

Erica Kramer's RoteErica Spring Surprise

Dans les Callunas nous lui devons la gamme des "Gardengirls". Ces jolies "filles du jardin" sont des bruyères à floraison tardive, par rapport aux variétés traditionnelles de Callunas vulgaris. Elles ont la particularité de rester en boutons, les fleurs ne s'ouvrent pas, les feuilles extérieures des bourgeons à fleurs forment les calices. Elles résistent merveilleusement bien aux intempéries de l'automne et, en hiver, la plante reste belle.

Ses vertus

La Bruyère est une plante précieuse aux multiples vertus. En effet, les abeilles qui la butinent en produisent un miel excellent. Le miel de bruyère est ambré, boisé aux saveurs chocolatées.

Aussi, la terre sur laquelle elle se décompose, fabrique un terreau appelé "terre de bruyère", ce dernier est utilisé pour la culture des végétaux ne supportant pas le calcaire et ayant une préférence pour les sols plutôt acides : Camélia, Rhododendron, Azalées...

Les rameaux, d'une variété nommée "brande", indigène dans les forêts landaises, servent à la fabrication de palissades et de toitures.

En phytothérapie, ce sont les Callunas vulgaris qui sont utilisées, elles ont des propriétés antiseptiques, diurétiques, astringentes.

Ou encore, c’est à partir de ses racines que sont confectionnées certaines pipes.

> Je découvre la collection de Bruyères