Tout sur la Bruyère

Tout sur le Pieris

Tout sur l'Hortensia

La Pépinière

Tout sur l'Azalée et le Rhododendron

Offrir

Guide du camélia

Nos conseils et guides

Thème de Noël

Où, quand et comment planter un Camélia?

Où planter un Camélia

"Pas de jardin sans CAMELIA", nous prenons le titre de ce livre écrit par un breton passionné (Jean Le Bihan) pour vous redire notre amour inconditionnel pour ces fleurs nobles, élégantes, envoûtantes qui n'auront jamais fini de nous surprendre. 

En haies :

Préférez surtout les Camélias sasanqua ou par exemple des variétés comme le Camélia ‘Anticipation’ ou le Camélia ‘High Fragrance’, qui seront taillés juste après la floraison si besoin.

En haie basse, le Camélia ‘Olé’ donne toute satisfaction (photo ci-dessous).

> Je découvre la sélection d'arbustes de haie

Haie de Camélia

En pot sur une terrasse et/ou un balcon :

La coutume de cultiver en pot vient de Chine et du Japon, on les rencontre aussi bien dans les cours des temples que dans les jardins privés. Optez de préférence pour des Camélias à petits développement même si dans l’ensemble, tous les Camélia s’adaptent à la culture en pot.

>Je découvre les plantes pour balcons et terrasses

Camelia MoonlightCamélia Fairy BlushCamélia Sylvia

En sujet isolé :

Nous vous conseillons de choisir un camélia élégant et très florifère. Le Camélia est superbe également dans les endroits un peu ombragés. Quelques variétés remarquables : le Camélia ‘Festival of Light’, le Camélia ‘Spring Mist’, le Camélia ‘Volunteer’… et bien d’autres.

>Je découvre les Camélia à grand développement

Palissés sur un mur :

C’est souvent une utilisation à laquelle on ne pense pas pour le Camélia et pourtant c’est du plus bel effet lorsque vous choisissez des variétés adaptées. Au Sud ou à l’Ouest, préférez les Camélias reticulata et les Camélia sasanqua. Au Nord, choisissez les Camélias williamsii comme le Camélia ‘Donation’, le Camélia ‘Debbie’, le Camélia ‘St Ewe’, le Camélia ‘Freedom Bell’… ou le Camélia ‘Red Candle’ ci-dessous.

Camelia palissé

Pour border une allée : « Le chemin des camélias » (une allée plantée des deux côtés) :

Demande de l’espace car les Camélias sont plantés à 3m les uns des autres avec un passage de 4m. Aussi, un espace de 1m est laissé du pied de la plante à la pelouse, ce qui laissera un passage de 2m de large en pelouse. Au pied des Camélias et entre les plantes, il est possible de planter des arbustes à végétation plutôt basse, persistants et caduques à floraison, des bulbes…

> Je découvre la sélection de plantes pour bordures

Photo prise dans le jardin d’Anne et Fanch Le Moal (passionné et hybrideur de Camélia), un matin sous la brume et  la magie du lieu…

Chemin de Camelias

Pour clore un chemin ou pour marquer une entrée :

Les recommandations seront les mêmes que précédemment, un Camélia élégant et très florifère qui saura faire son effet.

>Je découvre les Camélias à grand développement

> Je découvre les Camélias à petit développement

> Je découvre les plantes pour balcons et terrasses

Camelia moonlight en pot

Il est alors important de bien protéger en hiver, les racines étant plus exposées aux intempéries, pulvériser régulièrement son feuillage et apporter deux fois par an au printemps et en été un engrais spécial plantes de terre de bruyère.

Dans un massif, en association avec d’autres arbustes comme par exemple, les arbustes de terre de bruyère qui ont les mêmes exigences tant au niveau de la nature du sol que de l’exposition. Vous pouvez ainsi jouer avec les feuillages, les périodes de floraison, les hauteurs…

Les associations sont multiples…

Les massifs de Camélias offrent d’innombrables possibilités aux amateurs de jardinage, une fois bien installés ils seront des points de mire au moment de la floraison et tout au long de l'année un beau fond de feuillage. Vous pouvez même faire entrer un peu de votre jardin dans votre maison en confectionnant de magnifiques bouquets.

Bouquets de Camelia VolunteerBouquets de Camelia d'automne

Quand planter un Camélia ?

La plupart des Camélias sont aujourd'hui cultivés en conteneur, ce qui donne la possibilité en théorie de planter toute l'année. Toutefois nous vous déconseillons fortement une plantation de juin à août ainsi que pendant les gelées d'hiver.

Globalement l'idéal de plantation se situe entre novembre et mars, avec une préférence pour l'automne pour ces arbustes au feuillage persistant. Une plantation à l’automne permet une meilleure résistance aux chaleurs estivales même si une surveillance d’arrosage est fortement conseillée qu’il soit planté au l’automne ou au printemps notamment la première année de plantation.

Comment planter un Camélia ?

Le Camélia ne supporte pas le soleil direct en permanence, il aime l'ombre légère et il aime aussi être à l'abri des vents froids. Préférez-lui un endroit où il est protégé du soleil de l’après-midi (grands arbres, sous bois…).

Creusez un trou d’un volume double de celui de la motte ou du conteneur. Puis préparez un mélange de 2/3 de terreau « Terre de bruyère » et de 1/3 de terre de votre jardin. Si vous êtes en Bretagne, terre naturellement acide, l’apport de terreau « Terre de bruyère » n’est pas indispensable.

Incorporez de l'engrais pour plantes de « Terre de bruyère » à ce mélange.

Placez la plante, le dessus de la motte (motte préalablement arrosée) au niveau du sol, combler le trou, tasser et arroser abondamment.

L'année de la plantation, du printemps à l'automne, arrosez normalement, la plante ne doit pas manquer d'eau, le camélia aime les sols frais et redoute le calcaire. En plein été, gardez toujours un œil sur l’humidité et la fraicheur du sol.

> Je découvrez le livre écrit par Thomas et Olivier Roué : "Choisir et cultiver les meilleures variétés de Camélias"